Ougadougou, capitale du Maracana Africain ce week-end.


Le Burkina Faso abrite les 17 et 18 septembre prochain la Coupe d’Afrique des Nations de maracana édition 2016. Huit pays de la sous-région sont attendus à la fête continentale de cette discipline qui s’affirme de plus en plus. Le Comité d’organisation de la CAN Burkina 2016 a animé une conférence de presse ce mercredi 14 septembre à Ouagadougou pour indiquer que « tout est fin prêt pour une belle fête de maracana au pays des hommes intègres ».

Pour cette 5è édition, le Gabon et les Iles Comores se joignent au Niger, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso (pays organisateur), la Côte d’Ivoire et le Mali. Le Cameroun est invité comme pays observateur. La CAN de maracana est organisée simultanément dans deux catégories. Il s’agit des séniors (35 à 44 ans) et les vétérans (45 ans et plus). La compétition selon Jérémie Nion, président du COCAN/Burkina 2016, va se dérouler en « non stop » pendant les deux jours. La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 16 septembre au palais des sports de Ouagadougou. L’entrée étant libre et gratuite, Jérémie Nion fait remarquer que « le maracana est une discipline d’amitié et que le public sportif devrait se mobiliser pour faire la fête avec les pays invités ». Pour cette édition, plus de 350 participants sont attendus à Ouagadougou sans compter les supporters.

Malgré les difficultés rencontrées dans la mobilisation du budget estimé à plus de 75 millions FCFA, les organisateurs se veulent rassurant quant à la réussite de l’évènement. Premier du genre au Burkina, ce tournoi ce veut un moyen de « donner une seconde vie sportive aux pratiquants du maracana », a indiqué Jérémie Nion. Il en veut pour preuve, le Colonel Félix Tienterboum qui a joué au maracana jusqu’à son dernier souffle. Pour lui, c’est donc « une discipline qui permet à toutes les générations de s’exprimer sportivement ». Pour le comité d’organisation, « les autorités burkinabè devraient prendre à bras le corps cette discipline sportive et aider à sa vulgarisation ».

La dernière édition de la CAN maracana a eu lieu en 2015 à Lomé avec la victoire du Togo chez les vétérans. Le maracana se pratique sur un terrain similaire à celui du handball. Il faut entrer dans la zone de but pour marquer et il n’y a pas de gardien. Le point commun avec le football est qu’on le pratique avec les pieds.

 

Contact: +228 24 40 02 62 | Mobile: 92 58 91 92 - 9062 67 68 - 90 42 35 35 - 99 73 74 74 - 99 57 94 49
E-mail:grandogounews@gmail.com - contact@grandogounews.com